Crochet du gauche

Je connais cette théorie…

44258

Les responsables politiques, pas ceux de nos rêves dont on parle ici, mais ceux que la Providence, dans un accès d’humour noir, a infligé à ce pays et à ce temps, aiment bien souvent nous prendre pour des imbéciles. En plus de nous prendre pour des imbéciles, ils aiment prétendre qu’ils nous racontent des imbécilités parce que nous les pensons. L’auteur de ces lignes n’aime pas être pris pour un imbécile.

La dernière imbécilité du moment peut être résumée comme suit : si un « migrant » est un terroriste, alors tous les « migrants » sont des terroristes. Parfois, certains aiment remplacer le mot « migrant » par le mot « musulman » ou le mot « étranger ».

Si elle ne me donnait pas envie de pleurer de rage cette imbécilité à la mode me ferait rire. Elle me rappelle d’ailleurs une scène comique qui est rapidement devenue un de mes classiques. Cette scène est drôle parce qu’elle est absurde. Prenez un personnage qui se prend très au sérieux et faites le raisonner à l’envers, très doctement. Il dit sa réplique, tout le monde constate qu’elle est absurde, lui la considère totalement logique et le décalage entre son sérieux et l’absurdité qu’il vient de proférer déclenche le rire. Je pense que c’est vieux comme le rire, à l’époque où les hommes des cavernes se marraient en imaginant des mammouths sans poil.

Parce que nous sommes d’accord, le raisonnement est absurde. Et le fait que nos imbéciles du moment prétendent qu’il est le sentiment de la « majorité silencieuse » ne peut vouloir dire qu’une chose : ils nous prennent vraiment pour des crétins finis !

Je suis de ceux qui pense qu’il faut appeler un chat un chat et un con un con (voir ici pour une illustration de cette brillante théorie). Et j’appelle un terroriste un terroriste. Et si un français rejoint les rangs des ennemis de la France ou un humain celui des ennemis de l’Humanité, je n’ai aucune difficulté morale à le considérer comme un ennemi. Et si un réfugié s’avère être un terroriste, ou le devient, j’attends que s’abatte sur lui le glaive de la Justice, car aucun être assez vil pour massacrer des innocents ne doit être épargné.

Mais si j’entends punir les coupables, je ne suis pas de ceux qui veulent punir leurs pères, leurs sœurs ou leurs fils pour leurs crimes. Et surtout, si je tiens à ce que les coupables soient punis je sais à quel point il est stupide et inutile, voire nuisible, d’accuser tous ceux qui leur ressemblent de près ou de loin.

Les terroristes du moment sont musulmans, il faudrait se méfier de tous les musulmans et les punir collectivement ? Un terroriste est dissimulé parmi les réfugies, il faudrait punir tous les réfugiés ?… Après tout pourquoi pas ? C’est vrai. Aussi vrai que de penser que tous les allemands étaient nazis parce que les nazis étaient allemands.

Ne faisons pas de mauvais esprit, voyons ce que donne le raisonnement. Si un membre d’une catégorie commet un méfait, il faut punir toute la catégorie, de préférence préventivement, pour se garantir contre la récidive.

Il me semble que des belges et des autrichiens ont, dans les années récentes, défrayés les chroniques judiciaires avec de sordides affaires de pédophilie. La pédophilie est un crime ignoble et odieux, un crime qui doit être puni avec une rigueur sans pareille. Eradiquons le mal à la racine : castration chimique pour les belges et les autrichiens. Mais d’ailleurs, si on y réfléchit, il semble que l’écrasante majorité des coupables de viols soient des hommes ? Le viol est un crime infâme alliant violence physique et psychologique à des degrés insupportables. Encore une fois la castration chimique paraît un moyen efficace d’éradiquer ce fléau : castration chimique de tous les mâles et le viol aura disparu…

Injuste ? Risible ? Imbécile ?… Comme toutes les punitions collectives, comme tous les raisonnements qui confondent l’individu et la catégorie. Tous les cochons sont des animaux, mais tous les animaux ne sont pas des cochons. Tous les imbéciles sont des êtres humains, mais tous les êtres humains ne sont pas des imbéciles.

Je n’en dirais pas plus sur le sujet pour l’instant, mais nous y reviendrons sans doute, c’est un sujet important. Il faut punir les coupables, toujours, à la hauteur de leurs crimes. Mais il est stupide de penser qu’en punissant ceux qui leur ressemblent plus ou moins on est efficace. En ces matières ce qui est efficace c’est ce qui est juste, parce qu’une fois que l’on a été puni (à tort) à quoi bon s’abstenir du crime ?

hqdefault

Fantassin, boxeur dans l’équipe de « C’est quoi la Gauche ».

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s